Une enquête de maltraitance devant le tribunal de Béziers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une enquête de maltraitance devant le tribunal de Béziers

Message  Valérie le Mar 26 Jan - 10:05

Quand une association se bat pour porter plainte, qu'elle se bat pour faire en sorte que sa plainte aboutisse parmi des centaines d'autres laissées pour lettre morte, la meilleure façon de l'aider si l'on en a la possibilité, c'est de la soutenir par notre présence...Pour que le compagnon de Bandit ne soit pas mort pour rien.
Valérie
"Nous faisons appel à tous les défenseurs d'animaux qui ne s'apitoient pas seulement sur la misère animale en lisant les journaux mais sont aussi actifs et veulent s'exprimer ouvertement
Nous vous donnons donc l'occasion de le faire en faisant ACTE DE PRESENCE à nos côtés le
MERCREDI 3 FEVRIER à 14 h 30

devant le Tribunal Correctionnel - Chambre Correctionnelle Place de la Révolution à BEZIERS.
En effet la plainte que nous avons déposée pour
ABANDON VOLONTAIRE D'UN ANIMAL DOMESTIQUE APPRIVOISE
PRIVATION DE NOURRITURE OU D'ABREUVEMENT PAR LE GARDIEN

va être jugée puisque le coupable a été démasqué. C'est vraiment une première pour notre Association qui, malgré le dépôt de nombreuses plaintes pour maltraitance animale, voit enfin un tortionnaire trainé devant les tribunaux. Montrons par le poids de notre présence que nous ne tolérerons plus ce genre d'agissement.
Nous comptons donc sur vous ce jour là en mémoire de la souffrance infligée à BANDIT et à son compagnon dont il ne restait qu'un squelette
Nous vous en remercions par avance.
Michèle PERLINI
Présidente
COMITE DE SOUTIEN A LA CAUSE ANIMALE"

Valérie

Messages : 1722
Date d'inscription : 17/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête de maltraitance devant le tribunal de Béziers

Message  marie34 le Mer 17 Fév - 8:25

Au delà de cette macabre affaire, c'est avec énormément de plaisir et de soulagement que nous avons rencontré Boston (ex Bandit) devant le tribunal. Un chien plein de vitalité et de gaieté, un pur instant de bonheur...

Reste à la justice "des hommes" de punir le tortionnaire de ce toutou et de son copain le Dogue Allemand, qui lui ne s'en est pas sorti...
marie34


Nombre de messages: 32
Age: 46
Localisation: FRONTIGNAN
Date d'inscription: 17/12/2009


Dernière édition par marie34 le Mer 17 Fév - 8:32, édité 1 fois

marie34

Messages : 126
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 52
Localisation : FRONTIGNAN / LA PEYRADE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Edition Midi Libre. 3 février 2010

Message  marie34 le Mer 17 Fév - 8:26

Edition du Midi Libre aujourd'hui
marie34 le Jeu 4 Fév - 18:16




Beziers. Justice« L'abruti fini » avait abandonné Bandit, le braque
RAPPEL : Raymond Dura était jugé pour abandon volontaire d'animal. En juillet dernier, à Vias, Bandit, un braque de Weimar, avait survécu en mangeant le chien qui était mort, abandonné avec lui

Patiemment, à tâtons, la présidente du tribunal correctionnel de Béziers a cherché à cerner la personnalité du prévenu. Un exercice difficile tant il se montre prostré, concédant seulement quelques « je ne comprends pas, j'ai été dépassé, cette histoire me rend malade... » ou pleurant dans un grand mouchoir à carreau.
La réponse est venue franche, tranchante, directe d'où l'on ne l'attendait pas : de la bouche de l'avocat de la défense. Tout le long de sa plaidoirie. M e Guigues a osé le mot, ou plutôt les mots : « Frustre, sauvage, abruti fini... » La salle où étaient présents de nombreux militants du Comité de soutien de la cause animale (CSCA) esquisse un sourire dédaigneux et vengeur.
Comment en est-on arrivé là ? Le 15 juillet dernier, Bandit, un braque de Weimar, est retrouvé, famélique, attaché à un piquet dans un terrain vague de Vias. A ses côtés, les reste d'un dogue allemand. Le CSCA déposera une plainte pour abandon volontaire d'animal domestique et privation de nourriture et d'abreuvement. Ce sont pour ces faits que Raymond Dura, 55 ans, manutentionnaire, demeurant à Bessan, comparaissait hier devant le tribunal de Béziers. La garde des animaux lui avait été confiée début juin. Par une connaissance, un certain Gonzales. Il avait récupéré ces deux chiens "haut de gamme" auprès d'une dame. Elle venait de se séparer et n'avait plus les moyens de les entretenir. Gonzales disparaît ensuite se faire opérer. Pourquoi ne vous en êtes-vous pas occupé, pourquoi n'avez-vous pas parlé du manque de nourriture, de la mort du dogue, pourquoi n'y êtes-vous pas allé avec votre garçon de 12 ans ou votre épouse ? La batterie de questions de la présidente reste sans réponse. Le prévenu, tête basse, pleure toujours.
Les associations de défense des animaux (Fondations Brigitte Bardot et 30 millions d'amis, SPA et CSCA) se sont constituées partie civile. Elles non plus ne comprennent pas cet homme pour qui un « animal n'est strictement rien ». Le procureur en cherche les raisons, avant son réquisitoire : 3 mois avec sursis. A nouveau l'avocat de la défense donnera une explication : « Raymond Dura cherche des amis. En acceptant la tâche que lui confiait Gonzales, il pensait s'en faire un. » Délibéré le 3 mars prochain.
marie34


Nombre de messages: 32
Age: 46
Localisation: FRONTIGNAN
Date d'inscription: 17/12/2009

marie34

Messages : 126
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 52
Localisation : FRONTIGNAN / LA PEYRADE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête de maltraitance devant le tribunal de Béziers

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum