Gepetto l'épagneul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gepetto l'épagneul

Message  astruc christine le Sam 13 Avr - 4:23

Gepetto un épagneul breton blanc et roux était à l'adoption depuis le 2 janvier, il n’avait pas de nom , en prévision de son texte nous l’avons appelé Gepetto, il remuait la queue et nous regardait de ses grands yeux verts quant on venait le voir au grillage...il a été successivement au 304 et 607 vous l'avez peut être promené
Lors d'une bagarre le soignant s'est fait mordre en séparant les chiens... évalué 3/4 ,Gepetto a été euthanasié mardi matin
Avec tristesse je te rends hommage

astruc christine

Messages : 445
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Mc34 le Sam 13 Avr - 7:07

Repose en paix Gepetto. Si tu ne t'étais pas retrouvé dans une cage avec toute cette promiscuité peut-être une autre fin de vie t'aurait sourit.

Merci Christine de lui rendre hommage, ces laisser pour compte me fendent le cœur.... je ne m'y ferai jamais.

Mc34

Messages : 421
Date d'inscription : 20/06/2009
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  ode le Dim 14 Avr - 2:05

il est certain que dans un autre contexte , un autre lieu , tout aurait été different , repose en paix petit geppetto I love you

ode

Messages : 386
Date d'inscription : 03/10/2009
Age : 66
Localisation : vendargues

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Valérie le Dim 28 Avr - 21:32

Cette histoire me rappelle celle de Bogus et Griffon. Bogus a été notre premier chien du mois en 2006, il avait 6 ans de refuge tout comme son pote griffon (eh oui, c’était la triste époque d’avant les bénévoles promeneurs, quand les chiens restaient des années en cage). Avec Griffon ils squattaient la même cour depuis longtemps, le groupe avait trouvé un équilibre. Lorsque Bogus fut adopté, le refuge l’a remplacé par un autre chien mâle….qui a voulu jouer au boss. Ce qui arrive obligatoirement si on ne change pas tous les occupants de box, histoire de les mettre sur un pied d’égalité. Edith Beaumont Graff (vétérinaire comportementaliste) a bien expliqué la chose lors d’une conférence : quand on introduit un nouveau chien dans un groupe, qu’il y ait un ou plusieurs chiens, on doit changer aussi les autres chiens de box et les mettre tous ensemble dans un endroit qui est nouveau pour tous…C’est une règle de base.

Bref l’arrivée du nouveau venu a provoqué une bagarre avec Griffon. Un animalier a voulu séparer les chiens et s’est fait mordre dans la confusion, je dis bien confusion, ce qui signifie que Griffon n’a pas voulu l’agresser, mais qu’il a envoyé les dents comme dans toutes les bagarres entre chiens. Faut-il encore rappeler qu’on ne doit jamais mettre ses mains entre deux chiens qui se battent, c’est pourtant du bon sens ! Notre Griffon s’est retrouvé en visite mordeur. Le pronostic était sombre, ce qui est absurde si on prend la peine d’analyser la situation et l'historique du chien. Et en l’occurrence il s’agissait bien d’une erreur humaine dont le chien allait faire les frais.

Les bénévoles promeneurs sont montés au créneau : comment imaginer qu’un chien qui avait fait 6 ans de cage sans jamais poser le moindre problème, allait être euthanasié parce que lors d’une bagarre un humain avait fait une erreur ? Dans un refuge !???? Nous avons réussi, non sans mal, à sauver la tête du chien. Trois semaines plus tard, lors de la visite de suivi d’adoption de Bogus, j’ai raconté ce qui c'était passé au couple qui l’avait adopté... quelques jours plus tard ils sont venus chercher Griffon !!! Les deux chiens coulent des jours heureux du côté de Lagamas dans une famille avec enfants et petits enfants…

Avant d’être proposé à l’adoption Gepetto a été vu par des vétérinaires différents, lors de la visite sanitaire en fourrière, puis pour son identification, et enfin pour sa vaccination. Aucun d’entre eux n’a signalé de problème de comportement, pourtant lors de chacune de ces opérations les chiens sont allègrement manipulés. Ils passent de main en main, ce qui n’est pas évident. Parmi les soignants ou les bénévoles qui côtoient les chiens au quotidien, aucun d’entre eux n’a rencontré de problème avec Gepetto.

Analyser les circonstances d’une morsure avec un professionnel du comportement, c’est à dire un vétérinaire comportementaliste, devrait être obligatoire dans un refuge. Parce que le comportement est un métier à part entière, et que la vie d’un chien est en jeu. Et si il y a bien un endroit où la vie d’un chien doit avoir de l’importance, c’est bien dans un refuge.

Alors oui Ode, dans « un autre contexte, un autre lieu, tout aurait été différent… » pourtant un refuge devrait être un abri pour les animaux, non ?

Pour en savoir plus, lire sans modération le blog plein d'humanité et de bons sens d'un vétérinaire qui aime son métier et ses clients poilus! :
http://www.boulesdefourrure.fr/index.php?post/2008/12/10/Levaluation-comportementale

Valérie

Messages : 1722
Date d'inscription : 17/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Mc34 le Dim 28 Avr - 22:33

C'est le "B A ba" et tout ceux qui s'intéressent aux chiens le savent !!!!!!! quand on adopte un chien et qu'on le met avec d'autres chez soi, tout le monde sait que les présentations doivent se faire en terrain neutre à l'extérieur !!!!!!

Valérie, je pense qu'au refuge les soigneurs et autres devraient recevoir une "petite" formation sur ce que l'on peut faire et pas faire, afin que le chien n'ait pas à payer les erreurs des autres. Payer de leur vie la "connerie" humaine n'est pas concevable !!!!!!!!!

Mc34

Messages : 421
Date d'inscription : 20/06/2009
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Valérie le Lun 29 Avr - 23:50

Oui MC c'est vrai qu'une formation avec un professionnel pourrait être une bonne chose, d'autant que la plupart des salariés seraient certainement intéressés d'en savoir davantage sur le comportement et la meilleure façon d'aborder les animaux en cage. Quand on aime ce qu'on fait on est curieux, soucieux de mieux faire et puis personne ne peut tout savoir sur tout!
Le problème c'est qu'il n'y a jamais eu aucune volonté de la part de la direction en ce sens, seulement une vague tentative avec Edith Beaumont Graff justement il y a quelques années, mais il y avait plus de bénévoles que de salariés dans la salle!!! Et puis une conférence cela n'a rien à voir avec une formation.
Quand on voit que régulièrement des "TIG" sont parachutés directement au contact des animaux du refuge, on comprend bien que professionnaliser le travail des animaliers n'est malheureusement pas dans la démarche de la direction. Ce qui est tout à fait regrettable, qu'il s'agisse : des salariés qui n'y voient aucune reconnaissance de leur activité, ou bien tout simplement du bien être des animaux.

Valérie

Messages : 1722
Date d'inscription : 17/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Martin34 le Mer 1 Mai - 9:14

Heu, c'est quoi des "TIG"???

Martin34

Messages : 7
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Valérie le Jeu 2 Mai - 3:16

TIG Travaux d’Intérêt Généraux

« Institué par la loi du 10 juin 1983, et mis en oeuvre à compter de 1984, le TIG est une peine alternative à l'incarcération qui consiste en un travail non rémunéré au sein d'une association, d'une collectivité publique (Etat, région, département, commune), d'un établissement public (hôpital, établissement scolaire…) ou d'une personne morale de droit privé, chargée d'une mission de service public.
Pour la première fois en France, une sanction faisait appel à l'implication de la société civile, partenaire associé directement à l'exécution de la peine.
Le TIG vise 3 objectifs :
• sanctionner le condamné en lui faisant effectuer une activité au profit de la société, dans une démarche réparatrice, tout en lui laissant la possibilité d'assumer ses responsabilités familiales, sociales et matérielles ;
• permettre au tribunal d'éviter de prononcer une peine d'emprisonnement de courte durée, dès lors qu'elle ne s'avère pas indispensable eu égard à la personnalité du condamné et à la gravité des faits qui lui sont reprochés.
• Impliquer la collectivité dans un dispositif de réinsertion sociale des condamnés.
Durée du TIG :
• entre 20 et 120 heures pour une peine de police ;
• entre 40 et 210 heures pour une peine correctionnelle.
Délai d'exécution :
Fixé par le tribunal, il est au maximum de 18 mois (à compter du jour où la condamnation est devenue définitive- sauf exécution provisoire).
Quelques exemples de TIG :
• amélioration de l'environnement (entretien des espaces verts, des plages...)
• entretien (peinture, nettoyage, maçonnerie, élagage…),
• entretien et rénovation du patrimoine (réfection de bâtiments publics),
• réparation de dégâts divers (graffitis, affichage sauvage…),
• aides aux personnes défavorisées,
• stages de sensibilisation aux dangers de l'alcool, à la sécurité routière (notamment dans les hôpitaux), à l'éducation à la citoyenneté.
Vous êtes une association, une collectivité publique, un établissement public ou une personne morale de droit privé chargée d'une mission de service public, et vous souhaitez accueillir une personne condamnée à un TIG ?
Vous devez demander votre inscription sur la liste des TIG, et (uniquement pour les associations) une habilitation. Pour en savoir plus, contacter le SPIP (service pénitentiaire d'insertion et de probation) de votre département. »

Source :
http://www.justice.gouv.fr/prison-et-reinsertion-10036/la-vie-hors-detention-10040/le-travail-dinteret-general-10031.html

Rentrer dans des boxes occupés par des chiens enfermés 24/24, dont certains peuvent être peureux, ou bien avoir peur du jet, etc…nécessite il me semble des compétences particulières. On est sur du « vivant », pas sur des espaces verts.

Ne pas confondre le travail du TIG avec la réinsertion grâce aux animaux, cela n'a absolument rien à voir. Quand il s'agit de réinsertion les personnes sont encadrées par des éducateurs qui sont des professionnels.


Valérie

Messages : 1722
Date d'inscription : 17/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gepetto l'épagneul

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum